Nous pensons que le lait maternel est le meilleur aliment pour le nourrisson. Quand, l’équipe médicale, les mères et les familles s’accordent sur le fait que l'allaitement n'est pas possible pour des questions médicales ; les préparations infantiles destinées à des fins médicales spéciales, et à utiliser sous contrôle médical apportent à l'enfant les nutriments essentiels. Nous nous engageons à commercialiser des substituts du lait maternel de façon responsable.

Ce site Internet apporte des informations sur la prise en charge de l'allergie aux protéines de lait de vache et sur les préparations infantiles destinées aux nourrissons. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que Nestlé Health Science vous communique ces informations.

Êtes-vous un professionnel de santé ou un parent?

 

Vous allez être redirigé vers l'espace dédié aux parents.
Vous allez être dirigé vers l'espace dédié aux professionnel.

Dermatite atopique et APLV

Dermatite atopique du nourrisson



La dermatite atopique
(ou eczéma) est une dermatose inflammatoire chronique associant altération de la barrière cutanée et inflammation cutanée. Elle est très prurigineuse et récidivante.1 C'est la dermatose inflammatoire la plus fréquente chez l'enfant et elle touche jusqu'à 20% des enfants dans le monde.2 La dermatite atopique connaît sa plus haute prévalence dans la prime enfance, et apparaît généralement chez le nourrisson, dans les six premiers mois de la vie.3

La dermatite atopique se manifeste chez le nourrisson par des plaques cutanées rouges ou brunâtres, sèches, craquelées, squameuses ou prurigineuses, surtout la nuit.4 La dermatite atopique peut toucher pratiquement toutes les parties du corps ; toutefois, chez le nourrisson, la dermatite atopique donne généralement de petites protubérances sur les joues et touche surtout le visage, le cuir chevelu et les faces internes des membres.5 Il s'agit typiquement d'une maladie épisodique évoluant par poussées aiguës, pouvant survenir deux ou trois fois par mois, entrecoupées de rémissions, mais la dermatite atopique peut être continue chez certains enfants.6

 

La cause de la dermatite atopique chez le nourrisson


Près de 50–70% des enfants montrant précocement des signes de dermatite atopique sont sensibilisés à un ou plusieurs allergènes.4 Il s'agit essentiellement d'allergènes alimentaires, comme par exemple les protéines de lait de vache, qui sont responsables de dermatite atopique dans 20% à 80% des cas.4

L'œdème, un symptôme de l'allergie aux protéines de lait de vache

L’œdème aigu chez les enfants est l’un des nombreux symptômes cutanés de l’allergie aux protéines de lait de vache (APLV), affectant principalement les lèvres et les paupières.5 L’œdème se manifeste dans environ 10% des cas d’APLV. 2

La dermatite atopique, symptôme de l’allergie aux protéines de lait de vache (APLV)

La dermatite atopique chez le nourrisson est l'un des principaux symptômes cutanés d'allergie aux protéines de lait de vache (APLV).8 Près d'un tiers des enfants atteints de dermatite atopique ont un diagnostic d'APLV et près de 40 à 50% des enfants de moins de 12 mois souffrant d'APLV ont un diagnostic de dermatite atopique .9 Les preuves cliniques démontrent que des symptômes de dermatite atopique induite par le lait de vache s'observent dans 10 à 40% des réponses positives à un test de provocation orale par des allergènes alimentaires.9,10

La majorité des nourrissons atteints d'APLV présentent au moins deux symptômes affectant au minimum deux systèmes physiologiques différents.11,12.
Si, en plus de la Dermatite Atopique, votre patient présente l'un des signes et symptômes qui peuvent être liés à une APLV13 (voir ci-dessous), vous pouvez utiliser l'outil CoMiSS® pour déterminer un score spécifique à ces symptômes et évaluer la probabilité d'une APLV.


Les autres signes et symptômes pouvant suggérer une APLV 13 


- Gastro-intestinaux/Digestifs : coliques, vomissements, reflux, régurgitations, anorexie, diarrhée, constipation
- Respiratoires : toux chronique, éternuements, respiration sifflante, rhinorrhée
- Cutanés : éruptions cutanées, urticaire, angio-œdème
- Généraux : retard staturo-pondéral, anaphylaxie, insomnie, pleurs inconsolables.

Evaluer la dermatite atopique comme symptôme de l'APLV avec l'outil CoMiSS®


- Un score facile à déterminer, basé sur une estimation de la surface corporelle couverte par la dermatite, en utilisant les schémas d'estimation de la surface brulée.
- Plus la zone couverte par la dermatite est importante, plus le score est élevé.
- En plus des symptômes cutanés, si l'un des signes ou symptômes suivants liés à l'APLV est présent : pleurs, diarrhée, constipation, régurgitation, urticaire et symptômes respiratoires, l'outil CoMiSS® permet d'attribuer un score spécifique à ces symptômes.


CoMISS® : l'outil d'aide au diagnostic de l'APLV


Le CoMISS® est un outil d'aide au diagnostic simple, rapide et facile à utiliser, destiné à vous aider à reconnaitre plus facilement les signes et les symptômes qui peuvent être liés au lait de vache chez les nourrissons et les jeunes enfants.


Si vous identifiez une suspicion d'APLV chez votre patient, utilisez le CoMISS® pour évaluer la probabilité d'une APLV

 


Autres symptômes de l'allergie aux protéines de lait de vache

Références

  1. Leung D. and Bieber T. Lancet. 2003;361(9352):151–60
  2. Flohr C. and Mann J. Allergy. 2014;69:3–16
  3. Kamer B., et al. Postepy Dermatol Alergol. 2013;30(5)/277–81
  4. Nutten S. Ann Nutr Metab. 2015;66(suppl 1):8–16
  5. Eczema-atopic; NICE CKS, March 2013.http://cks.nice.org.uk/eczema-atopic(mis en ligne avril 2016)
  6. NICE support for commissioning in atopic eczema in children 2013. https://www.nice.org.uk/guidance/qs44/ resources/support-for-commissioning-for-atopic-eczema-in-children-253673821(Mis en ligne avril 2016)
  7. Eigenmann PA., et al. Pediatrics 1998;101(3):E8
  8. Novembre E., et al. Allergy. 2001;56 (suppl 67):105–8
  9. Sampson HA. and McCaskill CC. J Pediatr. 1985;107:669–75
  10. Vierucci A., et al. Allergy. 1989;44(suppl 9):90–6
  11. Lifschitz C. and Szajewska H. Eur J Pediatr. 2015;174:141–50
  12. Høst A. Pediatr Allergy Immunol. 1994;5:1–36
  13. Koletzko S., et al. J Pediatr Gastroenterol Nutr. 2012;55(2):221–9


AVIS IMPORTANT : Le lait maternel est l'aliment idéal du nourrisson. Il est conseillé de poursuivre l'allaitement même lorsque le bébé souffre d'une allergie aux protéines de lait de vache. Cela nécessite généralement les conseils de diéteticiens afin d'exclure complètement toutes les sources de protéines de lait de vache de l'alimentation de la mère. Si votre médecin décide d'utiliser une formule destinée aux nourrissons, il est important de suivre les instructions mentionnées sur l'étiquette du produit. L'eau non-bouillie, un biberon non-stérilisé, une dilution incorrecte du produit peuvent rendre les nourrissons et enfants en bas âge malades. Un stockage, une manipulation ou une préparation du produit inappropriés peuvent conduire à des effets néfastes sur leur santé. Les formules destinées à des fins médicales spéciales pour les nourrissons doivent être utilisées sous contrôle médical.