Professionnels De Santé

LES ÉLEMENTS CLÉS DE L'ALLERGIE AUX PROTEINES DE LAIT DE VACHE ( L'APLV)


Top 8 food allergens

DISTINGUER ALLERGIE ALIMENTAIRE ET HYPERSENSIBILITÉ ALIMENTAIRE NON ALLERGIQUE

 

Les hypersensibilités alimentaires non allergiques, comme les intolérances, résultent de l'incapacité à digérer certains constituants des aliments, comme par exemple le lactose ou le fructose, ou plus rarement, les colorants, les additifs ou les conservateurs alimentaires. Les hypersensibilités alimentaires non allergiques ne font pas intervenir le système immunitaire et sont bien plus fréquentes que les allergies alimentaires.

 

Les allergies alimentaires résultent d'une réaction immunologique à certains allergènes présents dans la nourriture. Ces allergènes sont presque toujours des protéines. Les autres constituants des aliments, comme le lactose et d'autres sucres, ont rarement un effet allergénique.

 

90 % des réactions allergiques alimentaires chez l'enfant sont causées par huit allergènes.1
L'allergie est un phénomène en augmentation chez le nourrisson et le jeune enfant.2

L'ALLERGIE AUX PROTEINES DE LAIT DE VACHE : UN PHENOMENE IMMUNOLOGIQUE
L'INTOLÉRANCE AU LACTOSE : UN DEFICIT ENZYMATIQUE
LE LACTOSE : UN NUTRIMENT ESSENTIEL
EPIDEMIOLOGIE DE L' APLV


SIGNES ET SYMPTÔMES EVOCATEURS DE L'ALLERGIE AUX PROTEINES DE LAIT DE VACHE (APLV)

Les signes et les symptômes non spécifiques de l'APLV, allant des coliques et reflux à la constipation, à l'insomnie, à l'eczéma, à la diarrhée et aux pleurs, font du diagnostic un véritable défi. Les symptômes affectent plusieurs systèmes physiologiques, principalement la peau, le tractus digestif et l'appareil respiratoire. L'atteinte de deux ou plusieurs systèmes physiologiques augmente la probabilité d'être en présence d'une APLV.

Digestifs



Plus de 60% des nourrissons souffrant d'APLV présentent des symptômes digestifs.

 

Respiratoires
















Plus de 30% des nourrissons souffrant d'APLV présentent des symptômes respiratoires.

Cutanés
















Plus de 70% des nourrissons souffrant d'APLV présentent des symptômes cutanés.

Généraux















Les pleurs inconsolables sont un symptôme courant chez les nourrissons alors que le choc anaphylactique est très rare.

LE DIAGNOSTIC DE L'APLV DOIT TOUJOURS ETRE REALISE PAR UN PROFESSIONNEL DE SANTE

REFERENCES

  1. US FDA. Food Allergies: What You Need to Know. Available at: http://www.fda.gov/Food/ResourcesForYou/Consumers/ucm079311.htm (accessed Jan 2017).
  2. Koletzko S, et al. Diagnostic Approach and Management of Cow’s-Milk Protein Allergy in Infants and Children: ESPGHAN Gl Committee Practical Guidelines. JPGN. 2012;55:221–9.
  3. Heyman MB, et al. Committee on Nutrition. Lactose intolerance in infants, children, and adolescents. Pediatrics. 2006;118(3):1279–86.
  4. Francavilla R, et al. Effect of lactose on gut microbiota and metabolome of infants with cow’s milk allergy. Pediatr Allergy Immunol. 2012;23(5):420–7.
  5. Prescott SL, et al. A global survey of changing patterns of food allergy burden in children. World Allergy Organ J. 2013;6(1):21.
  6. Høst A. Cow’s milk protein allergy and intolerance in infancy. Some clinical, epidemiological and immunological aspects. Pediatr Allergy Immunol. 1994;5:1–36.
  7. NIH. https://ghr.nlm.nih.gov/condition/lactose-intolerance#statistics (accessed February 2017).
  8. Source : ENTRE INTOLÉRANCE AU LACTOSE ET MALDIGESTION Marteau A et al, 2005, Cah. Nutr. Diét., 40, Hors série 1.
  9. Abrams S. et al , 2002. Am J Clin Nutr, 76(2), pp. 442-6.

AVIS IMPORTANT : Le lait maternel est l'aliment idéal du nourrisson. Il est conseillé de poursuivre l'allaitement même lorsque le bébé souffre d'une allergie aux protéines de lait de vache. Cela nécessite généralement les conseils de diététiciens afin d'exclure complètement toutes les sources de protéines de lait de vache de l'alimentation de la mère. Si votre médecin décide d'utiliser une formule destinée aux nourrissons, il est important de suivre les instructions mentionnées sur l'étiquette du produit. L'eau non-bouillie, un biberon non-stérilisé, une dilution incorrecte du produit peuvent rendre les nourrissons et enfants en bas âge malades. Un stockage, une manipulation ou une préparation du produit inappropriés peuvent conduire à des effets néfastes sur leur santé. Les formules destinées à des fins médicales spéciales pour les nourrissons doivent être utilisées sous contrôle médical.