Bienvenue sur le site de Nestlé Health Science France

Certaines informations présentes sur ce site sont strictement réservées aux professionnels de santé.

Pour accéder à votre espace, vous devez vous identifier.

Êtes-vous un professionnel de santé ?

Vous allez être dirigé vers votre espace.
Ce contenu n'est accessible qu'aux professionnels de santé.
Vous allez être dirigé vers votre espace.
Médecin

Médecins : Dès 2019, la dénutrition au cœur de l'actualité en santé publique pour éveiller les consciences sur cette "maladie silencieuse".

La dénutrition, au cœur de l’actualité en santé dès 2019 :



Le PNNS 2018-2022 : des objectifs pour agir contre la dénutrition2

De nombreuses personnes âgées souffrent de dénutrition, particulièrement en institution ou à l’hôpital mais également à domicile. Pour répondre à cet enjeu croissant de santé publique, le Gouvernement fixe d’ici 2022 des objectifs de réduction du nombre de personnes dénutries :

o Réduire le pourcentage de personnes âgées dénutries vivant à domicile ou en institution :
• De 15% au moins pour les + 60 ans.
• De 30% au moins pour les + 80 ans.

o Réduire de 20% le pourcentage de malades hospitalisés dénutris à la sortie d’hospitalisation.


Enfin, « une semaine nationale de la dénutrition » est instaurée chaque année afin de sensibiliser le grand public et les professionnels de santé.


Repérer plus précocement les difficultés d’observance à la CNO (Complément Nutritionnels Oraux):

En tant que médecin, votre rôle dans le diagnostic et la prise en charge du patient dénutri reste toujours primordial. Si la première prescription des compléments nutritionels oraux, des produits indiqués en cas de dénutrition, est effectuée pour 1 mois maximum, la première délivrance est maintenant « limitée à 10 jours de traitement ».

A l'issue de cette période, le pharmacien, après avoir évalué l'observance par le patient, adapte si nécessaire, dans les limites des apports prévus par la prescription, le complément prescrit pour la suite de la délivrance.
Les renouvellements de prescription peuvent ensuite être effectués pour 3 mois maximum, après réévaluation de l’état de votre patient. 

Autant d’étapes pour garantir une meilleure observance à la CNO !



Fort de son expertise scientifique et nutritionnelle, Nestlé Health Science est un acteur engagé et innovant en nutrition-santé.
Convaincu que la nutrition joue un rôle majeur dans la prévention et la prise en charge des maladies, nous intervenons aussi bien dans la sensibilisation et l’éducation des professionnels de santé aux problèmes de dénutrition que dans le développement de solutions nutritionnelles innovantes.
Nous mettons à disposition de outils pour vous accompagner au quotidien dans le diagnostic et la prise en charge de la dénutrition chez vos patients :
Outils d’aide à la délivrance afin de laisser le choix aux patients de sélectionner les CNO qui se rapprochent le plus de leurs préférences et ainsi limiter le gaspillage et favoriser l’observance.
Numéro conseil à destination des patients et des aidants pour les accompagner dans la prise de CNO une fois à la maison. (=0 809 400 413)


Nouvelle nomenclature du CEPS


1 Arrêté du 7 mai 2019 portant modification de la procédure d’inscription et des conditions de prise en charge des produits pour complémentation nutritionnelle orale destinés aux adultes inscrits sur la liste des produits et prestations remboursables prévue à l’article L. 165-1 du code de la sécurité sociale (JORF 10 Mai 2019). Source 1
2 Haut Conseil de la santé publique, 9 février 2018, avis relatif aux objectifs de santé publique quantifiés pour la politique nutritionnelle de santé publique (PNNS) 2018-2022 Source 2

Prise en charge de la dénutrition, diminuez d’au moins 3 fois le risque d'hospitalisation

La dénutrition n’est pas une pathologie à sous-estimer chez la population âgée. En France 2 millions de personnes sont dénutries dont 400 000 personnes âgées vivant à domicile; dont 40% sont hospitalisées pour des conséquences de dénutrition1.


En cas de dénutrition, la Haute Autorité de Santé (HAS)recommande :
• En 1ère intention d’enrichir l’alimentation en protéines et énergie à l’aide de fromage, crème ou encore œuf, le tout accompagné de conseils diététiques.
• En cas d’échec, un médecin peut prescrire des compléments nutritionnels oraux (CNO) en supplément de l’alimentation habituelle (liquides lactés, fruits, desserts, poudre d’enrichissement…).


Pour une efficacité de la prise en charge nutritionnelle, l’observance est clef.
Pourquoi l’observance est-elle si importante ?

ENNIGME, une étude médico-économique, démontre que l’observance à la complémentation nutritionnelle orale diminue le risque d’hospitalisation chez les patients âgés dénutris vivant à domicile, sans augmenter les coûts de santé.

L’objectif de cette étude est de comparer les coûts de santé des patients âgés et dénutris vivant à domicile en fonction de la prescription ou non de compléments nutritionnels oraux.

Cette étude prospective, non interventionnelle, médico-économique, comparative, multicentrique nationale a été réalisée entre mars 2013 à janvier 2016. La population ciblée sont des patients âgés de plus de 70 ans, dénutris (critères HAS2) et vivant à domicile.


En voici les principaux résultats :
• La prise de CNO améliore significativement l’appétit
• La prescription de CNO à des sujets âgés dénutris vivant à domicile n’augmente pas les coûts de santé
• La bonne observance à la prescription de CNO est associée à une réduction du risque d'hospitalisation et par conséquent limite les coûts de santé



Ainsi, une consommation de CNO ≥ 30 g de protéines/jour ou ≥ 500 kcal/jour, réduit à plus de 3 fois ou 5 fois respectivement le risque d'hospitalisation


Quels sont les paramètres qui favorisent l’observance3 ?

• Consommer des produits concentrés : petit volume et forte densité énergétique
• Proposer différentes saveurs pour le même type de CNO
• Encourager les patients à la prise nutritionnelle



Télécharger l'étude ENNIGME ESPEN (Anglais)


(1.https://www.luttecontreladenutrition.fr/chiffres-cles). (2. HAS : Stratégie de prise en charge en cas de dénutrition protéino-énergétique chez la personne âgée. 2007) (3.Hubbard GP et al. Clinical Nutrition. 31: 293-312, 2012)

 





PROPOSITION DE SOLUTIONS NUTRITIONNELLES NESTLE HEALTH SCIENCE EN CAS DE DENUTRITION OU DE RISQUE DE DENUTRITION

 

 

 

POUR VOIR TOUS NOS PRODUITS