Professionnels De Santé

Une prise en charge réussie de l'allergie aux protéines de lait de vache (APLV) chez le nourrisson et le jeune enfant exige que les médecins et les parents avancent main dans la main. Nestlé Health Science s'engage à vos cotés pour vous accompagner du diagnostic à la prise en charge, en vous apportant du matériel pédagogique adapté.


Découvrez les outils disponibles pour vous et pour les parents.

APLV : OUTILS ET INFORMATIONS


Cliquez sur nos outils pour télécharger plus d'informations ou suivre un lien.


AVIS D'EXPERT : PRISE EN CHARGE DE L'APLV

Dans cette vidéo, le Pr. Christophe Dupont, de l'Hôpital Necker Enfants Malades à Paris (France), explique la difficulté du diagnostic de l'allergie aux protéines de lait de vache et fait le point sur sa prise en charge.


Cas Cliniques

Cas cliniques d'enfants ayant une APLV

Chaque enfant est un cas unique et la diversité des symptômes d'APLV peut rendre particulièrement difficiles le diagnostic et la prise en charge de cette maladie. Vous trouverez ici plusieurs études de cas réels d'enfants APLV qui ont été traités avec succès.

Mum kissing her baby Dai

Diane, agée de 2 mois

Constipation et pleurs inconsolables

Baby Oliver is crying

Olivier, agé de 15 semaines

Constipation et agitation

Mum kissing her baby Dai

Joey, agé de 4 mois

Eczéma sévère, en particulier sur le visage

Baby Emily has blue eyes

Emilie, âgée de 7 mois

Eczéma et reflux

Baby Vivian is sleeping

Viviane, agée de 6 mois

Pâle, léthargique et déshydratée, pleurant faiblement

Baby Harry is crying

Harry, âgé de 5 mois

Coliques et symptômes gastro-intestinaux après la prise de nourriture

Olivier, âgé de 15 semaines, a été orienté vers un diététicien pour des antécédents de constipation, d’agitation et de reflux sans vomissements. Ces symptômes sont apparus chez Olivier vers l’âge de 2 semaines et il a été vu en ambulatoire par un pédiatre.


Olivier est actuellement alimenté avec une formule infantile standard et a reçu précédemment une prescription de lactulose pour sa constipation. Son poids était dans la moyenne (50ème percentile) mais sa taille n’a pu être mesurée en raison de son agitation.


La recherche des antécédents familiaux a orienté le médecin vers une allergie. Du fait de la présence d'asthme dans la famille et d'une suspicion de symptômes de type non IgE médié chez Olivier, un régime d‘éviction des protéines de lait de vache est mis en place pendant deux à quatre semaines. Si aucune amélioration des symptômes n'est observée, ce test permettra de confirmer que l’allergie aux protéines de lait de vache est peu probable.


Trois boîtes d’Althéra®, formule infantile d'hydrolysat poussé de protéine (HPP) avec lactose, sont prescrites et il est demandé aux parents d’Olivier de contacter leur pédiatre s’ils observent une amélioration afin de poursuivre la prescription.


Au bout de six jours, les parents d’Olivier ont confirmé qu’Olivier était moins constipé et qu’il était visiblement plus calme. Au rendez-vous suivant, à 15 semaines (soit quatre semaines plus tard), le poids d’Olivier était entre le 75ème et le 91ème percentile et sa taille au 50ème percentile.


Les parents d’Olivier étaient satisfaits de cette amélioration ; Olivier n'était plus constipé et était bien plus à l’aise. “Tout est nettement plus facile maintenant et nous sommes tous moins tendus. C’est si bon de le voir en forme." Olivier a bien toléré Althéra® et il a pris du poids, même si sa prise de biberon était juste en-dessous de la quantité conseillée.


Olivier a continué d’être alimenté avec Althéra® sur prescription médicale et ses parents ont reçu des conseils lors de la période de diversification alimentaire pour lui proposer une alimentation complémentaire sans protéines de lait de vache et des premiers aliments solides appropriés.


RESSOURCES BIBLIOGRAPHIQUES ET LIENS UTILES SUR L'APLV


European Society for Paediatric Gastroenterology, Hepatology and Nutrition (ESPGHAN)

REFERENCES

  1. Vandenplas Y, et al. A workshop report on the development of the Cow’s Milk-related Symptom Score awareness tool for young children. Acta Paediatr. 2015;104(4):334–9..

AVIS IMPORTANT : Le lait maternel est l'aliment idéal du nourrisson. Il est conseillé de poursuivre l'allaitement même lorsque le bébé souffre d'une allergie aux protéines de lait de vache. Cela nécessite généralement les conseils de diéteticiens afin d'exclure complètement toutes les sources de protéines de lait de vache de l'alimentation de la mère. Si votre médecin décide d'utiliser une formule destinée aux nourrissons, il est important de suivre les instructions mentionnées sur l'étiquette du produit. L'eau non-bouillie, un biberon non-stérilisé, une dilution incorrecte du produit peuvent rendre les nourrissons et enfants en bas âge malades. Un stockage, une manipulation ou une préparation du produit inappropriés peuvent conduire à des effets néfastes sur leur santé. Les formules destinées à des fins médicales spéciales pour les nourrissons doivent être utilisées sous contrôle médical.