Nous pensons que le lait maternel est le meilleur aliment pour le nourrisson. Quand, l’équipe médicale, les mères et les familles s’accordent sur le fait que l'allaitement n'est pas possible pour des questions médicales ; les préparations infantiles destinées à des fins médicales spéciales et à utiliser sous contrôle médical apportent à l'enfant les nutriments essentiels. Nous nous engageons à commercialiser des substituts du lait maternel de façon responsable.

Ce site Internet apporte des informations sur la prise en charge de l'allergie aux protéines de lait de vache et sur les préparations infantiles destinées aux nourrissons. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que Nestlé Health Science vous communique ces informations.

Êtes-vous un professionnel de santé ou un parent?

 

Ce contenu n'est accessible qu'aux professionnels de santé.
Vous allez être dirigé vers votre espace.
Vous allez être dirigé vers votre espace.
Qu'est-ce-que l'APLV ?

Nous pouvons vous aider

avec des informations et des outils pratiques permettant de mieux comprendre l’APLV

Qu’est-ce qu'une allergie alimentaire ?

Les allergies alimentaires surviennent suite à une réaction anormale du système immunitaire face à certaines substances ou aliments déclencheurs d’allergies (les allergènes).
Ces allergènes sont presque toujours des protéines. Pour les personnes souffrant d’allergies alimentaires, le système immunitaire identifie par erreur certaines protéines alimentaires comme des corps étrangers (comme des virus ou des bactéries) et produit une réaction de défense qui se traduit par des signes et des symptômes allergiques.
Plus de 120 aliments sont connus pour provoquer des allergies alimentaires. L’allergie aux protéines de lait de vache (APLV) est une des allergies alimentaires les plus courantes chez les bébés, elle apparaît généralement avant l’âge d’un an.
Parfois l’APLV est confondue avec l’intolérance au lactose, alors qu’il s’agit de deux hypersensibilités alimentaires très différentes : l’intolérance au lactose n’implique pas le système immunitaire de l’organisme.
Ces deux hypersensibilités alimentaires se manifestent avec des signes et des symptômes, tels que des troubles digestifs (coliques, diarrhée …). En règle générale, l’APLV apparait chez les bébés âgés de moins de 1 an alors que l’intolérance au lactose est très rare chez les enfants de moins de 5 ans.

NE PAS CONFONDRE ALLERGIE AUX PROTEINES DE LAIT DE VACHE ET INTOLERANCE AU LACTOSE

Il est important de bien faire la différence entre l’intolérance au lactose et l’APLV, car il s’agit de deux hypersensibilités alimentaires ayant des causes différentes mais aussi des traitements différents. De plus, l’APLV apparaît chez les bébés âgés de moins de 1 an alors que l’intolérance au lactose est très rare chez les enfants de moins de 5 ans.


Qu’est-ce que l'allergie aux protéines de lait de vache ?


L’APLV est un type d’allergie au lait de vache qui survient suite à une réaction anormale du système immunitaire du bébé face aux protéines présentes dans le lait de vache, provoquant ainsi des symptômes d’allergie. Cela se traduit par des symptômes cutanés (éruptions cutanées, urticaire, peau sèche, squameuse ou irritée), des symptômes digestifs (diarrhée, vomissements, constipation et reflux) et des symptômes respiratoires (respiration sifflante, toux, nez qui coule). L’APLV se développe au cours de la première année de la vie.


Qu’est-ce qu'une intolérance au lactose ?


Contrairement à l’APLV, l’intolérance au lactose n’implique pas le système immunitaire. Il s'agit plutôt de l’incapacité à digérer le lactose (le sucre) présent dans le lait de vache. L’intolérance au lactose est très rare chez les enfants âgés de moins de 5 ans.
Le lactose est aussi l’un des sucres les plus importants du lait maternel. Il contribue à une flore digestive saine et favorise l'absorption du calcium.

Allergie aux protéines de lait de vache et l'intolérance au lactose :
bien comprendre la différence

L’allergie aux protéines du lait de vache (APLV) et l’intolérance au lactose sont souvent confondues alors qu’il s’agit de deux hypersensibilités alimentaires très différentes.

MIEUX COMPRENDRE L'APLV

L’APLV EST-ELLE UNE ALLERGIE ALIMENTAIRE COURANTE ?

Les allergies alimentaires sont en augmentation chez les enfants, cependant 2 à 3 bébés sur 100 ont une APLV.

L’ALLERGIE AUX PROTEINES DE LAIT DE VACHE EST-ELLE HEREDITAIRE ?

Lorsque l’allergie est présente au sein d’une famille, les bébés ont un risque plus élevé de développer une allergie au cours de leur vie. Lorsqu’un des parents est allergique, le bébé multiplie par deux les risques de développer une allergie. Cependant, alors que la présence d’allergie au sein d’une famille peut aider à identifier des bébés allergiques, la plupart des bébés ayant développés une APLV n’ont pas d’antécédents familiaux d’allergie.

POURQUOI MON BÉBÉ EST-T-IL ALLERGIQUE AUX PROTEINES DE LAIT DE VACHE ?

L’APLV est une allergie alimentaire provoquée par le système immunitaire du bébé qui réagit aux protéines de lait de vache. Certains bébés peuvent développer une APLV après avoir mangé ou bu des produits contenant des protéines de lait de vache, ce qui provoque une réaction immunitaire entraînant des symptômes allergiques.
Il y a quelques facteurs qui peuvent aider à expliquer pourquoi votre bébé peut avoir une APLV : l’hérédité et le système immunitaire de votre bébé. Cependant, les raisons qui expliquent le développement de l’APLV sont différentes pour chaque bébé, et il n’y a aucune nécessité de supprimer le lait de vache dans l’alimentation de votre bébé sauf si le diagnostic de l’APLV est confirmé pour votre bébé.

GRANDIR AVEC UNE ALLERGIE AUX PROTEINES DE LAIT DE VACHE

Une fois que l’allergie aux protéines de lait de vache est diagnostiquée, les symptômes sont faciles à gérer en suivant les conseils de votre médecin. Il est important de savoir que l’APLV n’est que temporaire. 50% des bébés guérissent de l’APLV à 1 an, 75% à 2 ans, et presque tous les bébés à 3 ans.

EXPLICATION SCIENTIFIQUE DE L'ALLERGIE AUX PROTEINES DE LAIT DE VACHE

Il existe différents mécanismes expliquant l’APLV, selon la manière dont le système immunitaire du bébé réagit aux protéines de lait de vache : soit par des réactions allergiques immédiates (IgE médiées) ou par des réactions allergiques retardées (non-IgE médiées). Les symptômes des réactions allergiques immédiates (IgE médiées) se manifestent généralement en quelques minutes après l'ingestion des protéines du lait de vache par de l’urticaire, des gonflements des lèvres ou des paupières, des vomissements et une respiration sifflante…. Les symptômes des réactions allergiques retardées (non-IgE médiées) se produisent habituellement quelques heures après l'ingestion des protéines du lait de vache et se traduisent par des symptômes digestifs et cutanés. Selon les symptômes observés et le mécanisme d’action, votre médecin peut décider d’effectuer différents tests diagnostiques.

DIAGNOSTIQUER UNE APLV

L’allergie aux protéines du lait de vache est facile à gérer avec une alimentation spécifiquement adaptée. C’est pour cela qu'il est important d’obtenir très rapidement le diagnostic de votre médecin.
Si vous observez un des symptômes qui pourraient être liés à l’APLV chez votre bébé, ne vous inquiétez pas. Discutez de vos préoccupations avec votre médecin, il procédera à différents examens pour déterminer un diagnostic définitif. Suivez les liens ci-dessous pour obtenir des informations et des conseils sur le diagnostic de l’APLV ainsi que sur les signes et les symptômes de l’APLV.

 

RECONNAITRE LES SIGNES ET LES SYMPTOMES DE L'APLV

L’APLV est une allergie alimentaire, les symptômes peuvent être digestifs mais aussi respiratoires et cutanés.
Consultez notre check-list des symptômes, pour identifier facilement et rapidement les symptômes pouvant suggérer une APLV. Vous pourrez ensuite en faire part à votre médecin.

Pour en savoir savoir plus sur les signes et les symptômes de l’APLV

 



 

OBTENIR UN DIAGNOSTIC

Pour établir un diagnostic, votre médecin examinera votre bébé et posera des questions sur des symptômes que vous avez peut-être remarqués. Si une allergie aux protéines de lait de vache est suspectée, votre médecin pourra demander des tests spécifiques. Lorsque le diagnostic est confirmé, les symptômes de l’APLV peuvent être facilement gérés en suivant les conseils de votre médecin.

Pour en savoir plus sur le diagnostic de l’APLV



 

PREPARER VOTRE VISITE CHEZ VOTRE MEDECIN

Avant de consulter votre médecin, il peut être utile de rassembler toutes les informations qu'il souhaitera connaître au sujet des symptômes de votre enfant.
Consultez le carnet de suivi, il va vous aider au quotidien à préparer votre prochain RDV chez le médecin en listant les symptômes observés.





AVIS IMPORTANT : Le lait maternel est l'aliment idéal du nourrisson. Il est conseillé de poursuivre l'allaitement même lorsque le bébé souffre d'une allergie aux protéines de lait de vache. Cela nécessite généralement les conseils de diététiciens afin d'exclure complètement toutes les sources de protéines de lait de vache de l'alimentation de la mère. Si votre médecin décide d'utiliser une formule destinée aux nourrissons, il est important de suivre les instructions mentionnées sur l'étiquette du produit. L'eau non-bouillie, un biberon non-stérilisé, une dilution incorrecte du produit peuvent rendre les nourrissons et enfants en bas âge malades. Un stockage, une manipulation ou une préparation du produit inappropriés peuvent conduire à des effets néfastes sur leur santé. Les formules destinées à des fins médicales spéciales pour les nourrissons doivent être utilisées sous contrôle médical.