Nous pensons que le lait maternel est le meilleur aliment pour le nourrisson. Quand, l’équipe médicale, les mères et les familles s’accordent sur le fait que l'allaitement n'est pas possible pour des questions médicales ; les préparations infantiles destinées à des fins médicales spéciales et à utiliser sous contrôle médical apportent à l'enfant les nutriments essentiels. Nous nous engageons à commercialiser des substituts du lait maternel de façon responsable.

Ce site Internet apporte des informations sur la prise en charge de l'allergie aux protéines de lait de vache et sur les préparations infantiles destinées aux nourrissons. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que Nestlé Health Science vous communique ces informations.

Êtes-vous un professionnel de santé ou un parent?

 

Ce contenu n'est accessible qu'aux professionnels de santé.
Vous allez être dirigé vers votre espace.
Vous allez être dirigé vers votre espace.

Pleurs et Coliques

Coliques et pleurs du nourrisson

Les pleurs
font partie du développement normal des bébés et sont leur principale manière d'exprimer qu'ils ont faim, qu'ils sont en colère, qu'ils souffrent ou même qu'ils s'ennuient. Il est normal qu'un bébé pleure près de deux heures par jour, mais seulement avant l'âge de 6 semaines.

Le terme de coliques est utilisé lorsqu'un bébé, en bonne santé et qui mange bien, a des crises de pleurs récurrentes et régulières sans raison apparente. Elles sont généralement de courte durée et apparaissent lorsque le bébé est âgé de quelques semaines. Dans la plupart des cas, les coliques du nourrisson disparaissent vers l'âge de cinq mois.
• Si le bébé replie les jambes, serre les poings et a le ventre dur, ce sont des symptômes typiques de coliques
• Les coliques du nourrisson combinent généralement ces trois symptômes

Pourquoi mon bébé a-t-il des coliques?


Pour une majorité de nourrissons, la cause des coliques n'est pas toujours évidente.


Voici quelques causes possibles de symptômes de coliques chez l'enfant :
Allergie alimentaire telle que l’allergie aux protéines de lait de vache (APLV)
• Immaturité de l'appareil digestif
• Une infection ou une blessure

Mon bébé souffre-il d'une allergie aux protéines de lait de vache ?

Les coliques sont des symptômes courants chez les bébés atteints d'APLV.
Ceux-ci souffrent généralement de plusieurs symptômes, qui peuvent prendre différentes formes.

Si votre enfant souffre de coliques, il pourrait s'agir d'un symptôme d'APLV.

Consultez notre check-list des symptômes, pour identifier facilement et rapidement les symptômes pouvant suggérer une APLV.
Vous pourrez ensuite en faire part à votre médecin.

En cas de doute ou d'inquiétude concernant la santé de votre enfant, consultez impérativement un professionnel de santé aussi rapidement que possible.
Le bébé pleure :
trois heures par jour,
trois jours par semaine,
trois semaines


 

Autres symptômes de l'allergie aux protéines de lait de vache

AVIS IMPORTANT : Le lait maternel est l'aliment idéal du nourrisson. Il est conseillé de poursuivre l'allaitement même lorsque le bébé souffre d'une allergie aux protéines de lait de vache. Cela nécessite généralement les conseils de diététiciens afin d'exclure complètement toutes les sources de protéines de lait de vache de l'alimentation de la mère. Si votre médecin décide d'utiliser une formule destinée aux nourrissons, il est important de suivre les instructions mentionnées sur l'étiquette du produit. L'eau non-bouillie, un biberon non-stérilisé, une dilution incorrecte du produit peuvent rendre les nourrissons et enfants en bas âge malades. Un stockage, une manipulation ou une préparation du produit inappropriés peuvent conduire à des effets néfastes sur leur santé. Les formules destinées à des fins médicales spéciales pour les nourrissons doivent être utilisées sous contrôle médical.