La maladie de Crohn chez l'enfant

Qu’est-ce que la maladie de Crohn ?


La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique de l'intestin dont l’origine est mal connue. Elle débute le plus souvent chez les sujets jeunes et touche également les enfants.

Qu’est-ce qui provoque la maladie de Crohn ?


La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique de l’intestin, ou MICI, qui se caractérise par l’inflammation de l’intestin de l’enfant, présentant des des lésions avec des intervalles de muqueuses saines La maladie évolue par poussées dont la survenue est imprévisible, entrecoupées de phases de rémission plus ou moins prolongées pendant lesquelles la maladie est inactive. Les lésions liées à l’'inflammation de l’intestin de l’enfant, rencontrées dans les MICI comme la maladie de Crohn, peuvent entraîner des complications : occlusions, perforations, hémorragies intestinales, fistulisations, abcédations. Si le pronostic vital n'est pas en jeu, la qualité de vie est altérée, en particulier durant les poussées.

Quels sont les symptômes et signes cliniques de la maladie de Crohn chez l’enfant1 ?



infographie-maladie-de-crohn-symptomes-et-prise-en-charge
Infographie - Maladie de Crohn : symptômes et prises en charge, 2021


Généraux : fièvre, perte de poids, perte d’appétit

Digestifs :
•  Douleurs abdominales,
•  Diarrhées (nombre de selles variable, contenant parfois glaire ou sang)
•  Impériosité des selles

Extra digestifs (tels que arthrites, signes cutanés : érythème noueux)

Des anomalies de la croissance staturo-pondérale et du développement pubertaire

Les lésions ano-périnéales : fissures, ulcérations, fistules, abcès

Quels sont les traitements de la maladie de Crohn chez l’enfant ?


La prise en charge thérapeutique


Les traitements médicaments existants pour l’inflammation de l’intestin de l’enfant sont fonction de la sévérité de la maladie. Le traitement chirurgical est réservé aux complications (abcès, sténose, fistule).

Le traitement nutritionnel une alternative efficace à la corticothérapie


Le traitement nutritionnel est recommandé en première intention lors de poussées (inflammation de l’intestin de l’enfant) par une alimentation orale ou entérale exclusive pendant 6 à 8 semaines2.
Chez l'enfant, la nutrition orale ou entérale exclusive est réalisée avec une nutrition polymérique spécifique.
De récentes données issues d’une étude clinique contrôlée randomisée ont montré l’efficacité sur la rémission d’une régime alimentaire d’exclusion associée à une nutrition polymérique (Modulen® IDB)3.

La dénutrition liée à la maladie de Crohn chez l’enfant


Les facteurs amenant à la dénutrition à l’origine d’un retard de la croissance staturo-pondérale au cours de la maladie de Crohn sont multiples :

 • Diminution des apports (anorexie)
 • Malabsorption (dans la maladie de Crohn touchant l’intestin grêle)
 • Pertes digestives (diarrhées, vomissements, entéropathie exsudative)
 • Modifications du métabolisme énergétique
 • Certains traitements, en particulier les corticoïdes

Chez l’enfant et l’adolescent, le retentissement sur la croissance fait partie du diagnostic de la maladie de Crohn.
Le principal facteur de gravité de la maladie de Crohn est son retentissement sur la croissance staturo-pondérale et le développement pubertaire1.

Lors de l’inflammation de l’intestin chez l’enfant, le principal facteur de gravité de la maladie de Crohn est son retentissement sur la croissance staturo-pondérale et le développement pubertaire1.
Le retentissement nutritionnel est lié à la maladie elle-même ou à son traitement avec notamment un effet délétère reconnu de la corticothérapie sur la croissance. L’importance du retentissement nutritionnel et le risque majeur de compromettre la taille définitive du patient jeune justifient le recours, beaucoup plus fréquent que chez l’adulte, au traitement nutritionnel, le plus souvent par voie orale ou entérale, plus rarement parentérale. Le traitement nutritionnel a pour objectif de prévenir et corriger le déficit énergétique et les carences nutritionnelles dans le but d’assurer la croissance staturopondérale et le développement pubertaire. Il est une alternative efficace au traitement médicamenteux en particulier les corticoïdes pour le contrôle des poussées.

Sources :
1 D’après Turck D., Gower-Rousseau C., Dabadie A. Maladies Inflammatoires chroniques de l’intestin, chap.. 13 . Gastroentérologie pédiatrique, Ed. Doin, 2016
2 Ruemmele FM et al. Consensus guidelines of ECCO/ESPGHAN on the medical management of pediatric Crohn’s disease. 2014;8:1179-1207.
3 Levine, Arie et al. “Crohn's Disease Exclusion Diet Plus Partial Enteral Nutrition Induces Sustained Remission in a Randomized Controlled Trial.” Gastroenterology vol. 157,2 (2019): 440-450.e8.
Date de publication 03/12/2020
En savoir plus
Fermer
Les formes pédiatriques représentent
10%
des cas de maladie de Crohn.
Le principal facteur de gravité de la maldie de Crohn est son retentissement sur la croissance staturo-pondérale et le développement pubertaire.

 

PROPOSITION DE SOLUTIONS
NUTRITIONNELLES NESTLE HEALTH SCIENCE
EN CAS DE DENUTRITION OU DE RISQUE DE DENUTRITION
 

POUR VOIR TOUS NOS PRODUITS

Partager