Professionnels De Santé
La malabsorption chez l'enfant
La malabsorption est l'incapacité intestinale à absorber les nutriments nécessaires au maintien d'un bon statut nutritionnel.

Les causes de la malabsorption chez l’enfant

Un syndrome de malabsorption chez l’enfant peut être causé par plusieurs facteurs comme par exemple la mucoviscidose, ou les MICI (Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin, comme les maladies cœliaques, la maladie de Crohn...).

Mucoviscidose et malabsorption

En France, un dépistage systématique a été mis en place en 2002. Les nourrissons sont testés à la maternité, dès le 3è jour de vie, pour l’insuffisance de sécrétion d'enzymes digestives, ou mucoviscidose.
Au cours de la mucoviscidose, la dénutrition est fréquente et d’origine multiple. Les périodes les plus à risque de dénutrition sont les périodes de croissance rapide comme les deux premières années de vie et l’adolescence.

MICI et malabsorption chez l’enfant

Parmi les causes possibles de malabsorption, on compte aussi une altération de la muqueuse digestive à la suite d'une maladie inflammatoire du tube digestif (maladie cœliaque, maladie de Crohn) ou d'un jeûne prolongé.
Les MICI, ou Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin se caractérisent par une inflammation de la paroi d’une partie du tube digestif. On désigne sous le terme de MICI la maladie de Crohn et la recto-colite hémorragique. Les douleurs abdominales et les diarrhées sont deux symptômes typiques des MICI.
Les MICI se caractérisent le plus souvent, lors des poussées inflammatoires, par des douleurs abdominales, des diarrhées fréquentes parfois sanglantes, ou encore une atteinte de la région anale (fissure, abcès). Ces symptômes s’accompagnent souvent de fatigue, d’anorexie et de fièvre, ou de manifestations extra-intestinales. Dans ces conditions, l’absorption des nutriments nécessaires au maintien d’un statut nutritionnel correct peut être compromise.

Résection intestinale et malabsorption

Une résection intestinale (syndrome de grêle court) mais aussi un traitement (comme lors des traitements anti-cancéreux) peuvent entraîner une incapacité à assimiler les nutriments.
Avec une surface diminuée, l’intestin, qui en temps normal absorbe les nutriments par ses parois (muqueuses) ne peut plus apporter suffisamment de nutriments à l’organisme. Là encore, on parle de malabsorption.

L’intervention nutritionnelle pour contrer les effets de la malabsorption

L'intervention nutritionnelle doit tenir compte de cette difficulté à absorber et doit préconiser des solutions nutritives faciles à digérer et à absorber comme les solutions nutritives semi-élémentaires qui contiennent des protéines hydrolysées sous forme de peptides et dont une partie des lipides est constituée de triglycérides à chaines moyennes (TCM).


source:
Ameli Santé, site de l’Assurance Maladie
http://www.inserm.fr/ Institut national de la santé et de la recherche médicale

Date de publication 10/12/2015
En savoir plus
Fermer

Jusqu'à 50% des enfants dénutris à l'hôpital.
La prévalence de la dénutrition à l’hôpital est aussi élevée chez les enfants que chez les adultes en Europe et aux Etats-Unis, variant de 15 à 50%.


 

PROPOSITION DE SOLUTIONS
NUTRITIONNELLES NESTLE HEALTH SCIENCE
EN CAS DE DENUTRITION OU DE RISQUE DE DENUTRITION
 

POUR VOIR TOUS NOS PRODUITS