Professionnels De Santé

Troubles du goût et perte de poids au cours du cancer

PREMIER RISQUE A EVITER : LA DENUTRITION AU COURS DU CANCER
TROUBLES DU GOUT ET PERTE DE POIDS
Perte de poids et Cancer
Le cancer et ses traitements peuvent faire perdre du poids.
En effet, l’appétit est souvent diminué alors que l’organisme a besoin de plus d’énergie que d’habitude pour affronter la maladie et poursuivre le traitement dans les meilleures conditions possibles.

Depuis le diagnostic et tout au long du traitement, il convient d’être vigilant face à un risque de dénutrition.

La dénutrition s’installe lorsque les besoins nutritionnels de l’organisme ne sont plus couverts par les apports alimentaires et entraine en particulier une perte de masse musculaire.
On constate alors une perte de poids, parfois très importante.
Une perte de poids supérieure à 5 % du poids habituel en un mois, ou supérieure à 10 % du poids habituel en six mois est considérée comme importante et doit être traitée. C’est un phénomène fréquent au cours de la maladie cancéreuse ; on estime en effet que 40 à 80% des patients atteints d’un cancer sont dénutris.(1)
De plus, la dénutrition est souvent un facteur aggravant du pronostic.
Son importance est telle que le dépistage et la prise en charge de la dénutrition ont été reconnus comme priorité de santé publique (Plan National Nutrition Santé 2011-2015).

Comment s’installe la dénutrition ?

La dénutrition au cours du cancer peut s’installer de deux manières :
- lorsque les apports nutritionnels sont diminués par une perte d’appétit, une dépression, l’angoisse, des difficultés de déglutition, une compression ou obstruction du tube digestif par une tumeur, des effets indésirables des traitements anti-cancéreux (des troubles du goût, nausées, vomissements, aphtes et mucites…)

- lorsque les besoins nutritionnels sont augmentés en raison de l’inflammation chronique liée au cancer et de perturbations du métabolisme par des substances secrétées par la tumeur.

Pourquoi est-il important de traiter la dénutrition au cours d’un cancer ?

La dénutrition peut avoir des conséquences graves sur l’organisme et la qualité de vie du patient :
- perte de poids avec diminution de la force musculaire et de l’autonomie ;
- altération de la réponse immunitaire avec une augmentation du risque d’infections ;
- diminution de la tolérance aux traitements de radio ou chimiothérapie.

Ces effets peuvent compromettre la réalisation complète du traitement prévu et risquent ainsi d’en diminuer l’efficacité (par exemple par réduction des doses administrables, espacement entre les cures ou retardement de l’intervention chirurgicale).

(1)Hébuterne X et al. Prévalence de la dénutrition au cours du cancer : une enquête nationale un jour donné. Nutrition Clinique et Métabolisme 2006 ; 20 ; S86

En savoir plus
Fermer
Les troubles du goût au cours du cancer