Améliorer la prise en charge périopératoire en oncologie digestive

IMPACT®

 

Oral Impact® et Impact® entéral​ gamme d’immunonutrition en périopératoire​ aux bénéfices prouvés

 

Visuel gamme impact

 

Bonnes pratiques et recommandations​ pour améliorer les suites opératoires​ d’une chirurgie carcinologique digestive

 

REPLAY WEBINAIRE

« Prise en charge périopératoire : quels enjeux en 2023 ? »

Comment optimiser le parcours patient en périopératoire d’une chirurgie carcinologique digestive ?
Quels sont les bénéfices d’une prise en charge multimodale, précoce et personnalisée intégrant le soutien nutritionnel combinée à l’exercice physique ? ​
Pr Cindy NEUZILLET, Gastroentérologue - Oncologue, Institut Curie - St Cloud​​

Quelle place pour l’immunonutrition ?​
Dernières recommandations et publications relevant l’intérêt de l’immunonutrition périopératoire.
Pr Stéphane M. SCHNEIDER, Gastroentérologue - Nutritionniste, CHU Nice.

RÉSUMÉS ÉTUDES

Fardeau clinique et économique des complications chirurgicales lors d’une hospitalisation pour chirurgie digestive carcinologique en France.


Cette étude confirme que le risque de complications (1 patient sur 4) y compris infectieuses (>15%) après résection d'un cancer digestif reste élevé en France malgré l’évolution des techniques chirurgicales et la mise en place des programmes de réhabilitation. Ces complications sont associées à une durée de séjour significativement plus longue et à un coût par séjour plus élevé.


 

Une supplémentation orale préopératoire en arginine et en acides gras oméga-3 améliore la réponse immunométabolique de l'organisme et l’évolution​ après une résection colorectale pour cancer.​


La supplémentation orale préopératoire en arginine, acide gras oméga-3 et nucléotides améliore la réponse immunitaire et métabolique et diminue le niveau d’infection chez les patients opérés pour un cancer colorectal. La prolongation en post-opératoire n’a pas de bénéfice additionnel.


 

 

Effet de l'immunonutrition sur des vétérans subissant une chirurgie majeure pour un cancer gastro-intestinal.​​


L'utilisation préopératoire de l’immunonutrition dans la population des vétérans diminue les complications après une chirurgie carcinologique digestive. A la suite des résultats bénéfiques de cette étude, un protocole de nutrition à base d’immunonutrition a été adopté dans le centre de l’étude.