Les nourrissons allergiques aux protéines de lait de vache (APLV) contractent moins d'infections lorsque leur alimentation contient des oligosaccharides du lait maternel

Bannière HMO et infections | Nestlé Health Science
07 Juin 2020

Noisiel, France, le 7 Juillet 2020 - Nestlé Health Science lance 3 nouvelles formules infantiles destinées à la prise en charge nutritionnelle de l’APLV, enrichies en oligosaccharides identiques à ceux du lait maternel. Ce lancement s’accompagne de nouvelles données issues de l’étude CINNAMON et précédemment présentées lors du dernier congrès annuel de l'Académie européenne d'allergologie et d'immunologie clinique (European Academy of Allergy and Clinical Immunology: EAACI).

Ces nouvelles données montrent que l'ajout de deux oligosaccharides identiques à ceux du lait maternel (Human Milk Oligosaccharides : HMO) à la formule infantile Althéra®, une préparation infantile à base d’un hydrolysat poussé de lactosérum pour la prise en charge nutritionnelle de l’Allergie aux Protéines de Lait de Vache (APLV), réduit les infections des voies respiratoires chez les nourrissons souffrant d’APLV1. Les résultats présentés en Octobre 2019 issus de cette même étude ont par ailleurs confirmé qu'Althéra® avec deux HMO favorise une croissance normale et est bien tolérée par les nourrissons atteints d'APLV.2