Rester en mouvement

Un complément nutritionnel oral vous a été prescrit car vous perdez du poids et votre alimentation habituelle n'est pas suffisante.
Cette perte de poids (dénutrition) engendre une perte de muscles1, essentiels à la mobilité (et donc à l’autonomie).
Il est important de préserver et donc de renforcer ses muscles pour poursuivre ses activités préférées, lutter contre les infections et avoir une meilleure tolérance aux traitements2. Dans ce contexte, une alimentation riche en calories et en protéines et la pratique régulière d’une activité physique sont deux interventions complémentaires et efficaces3.


Qu’est-ce que l’activité physique ?

    C’est l’ensemble des mouvements réalisés par le corps grâce aux muscles. Il ne s’agit pas forcément d’activité sportive en tant que tel, mais c’est le fait de rester en mouvement, de favoriser la mobilité et donc l’autonomie (en fonction des capacités et de la forme de chacun). Autrement dit, cela concerne à la fois les activités que l’on fait quotidiennement à la maison (ménage, rangement...), celles liées au travail, à nos déplacements et nos loisirs (activités sportives, bricolage, jardinage...).

Pourquoi pratiquer une activité physique ?

    Pratiquer une activité physique régulière a de nombreuses vertus : mobilisation des muscles, diminution de la fatigue, de certaines douleurs articulaires, amélioration de la qualité de vie, du sommeil, de la confiance en soi et développement de liens sociaux quand cette activité est pratiquée en groupe.

    Pour les patients traités pour un cancer, l’activité physique permet également de diminuer les effets secondaires liés aux traitements et de réduire les risques de récidive pour certains cancers4.

    Découvrez les témoignages de patients :

    • « L’activité physique m’a permis de me sentir plus en forme et de stimuler mon appétit, je retrouve de l’énergie au fil des séances et je mange mieux. » Jean, 72 ans

    • « Les premiers bénéfices ont avant tout été psychologiques, cela fait du bien de se reprendre en main, de reprendre confiance en soi progressivement au fil des séances et par la suite de voir l’amélioration de mes capacités physiques. » Philippe, 62 ans

    • « J’ai débuté par des petites marches quotidiennes d’une dizaine de minutes. J’ai gagné en confiance en moi et progressivement j’ai réussi à marcher une vingtaine de minutes par jour. J’en suis fière, ce n’est pas facile tous les jours, mais cette régularité me permet d’adapter en fonction de ma forme du jour. » Nicole, 78 ans

En pratique, comment faire ?

    Vous pouvez commencer par pratiquer 30 min d’activité physique quotidienne à adapter en fonction de votre état de fatigue. L’activité physique peut être facile à intégrer dans le quotidien. Les maîtres mots dans la mise en place d’une activité physique sont : régularité et progressivité.

    Voici quelques exemples d’activité physique :

    • La marche : aller faire un tour de quartier, monter les escaliers (même 1 étage), se garer un peu avant d’être arrivé à destination et finir le trajet à pied, aller promener son chien.
    • Le jardinage
    • Le bricolage...

    Le saviez-vous ? Même faire le ménage est considéré comme une activité physique !


Les conseils de l’expert

    Écoutez votre corps, c’est votre allié ! Votre forme n’est peut-être pas la même tous les jours, elle dépend de beaucoup de facteurs :
    le sommeil, les douleurs, les traitements… Vous devez donc adapter quotidiennement vos activités et c’est normal.
    Il faut faire peu mais souvent. C’est une règle simple mais efficace.
    Prenez votre temps, c’est important : commencez doucement, et augmentez l’intensité progressivement. Votre but n’est pas de
    battre des records mais de vous sentir mieux.
    Faîtes participer vos proches : famille, amis, aidants, voisins. Partagez avec eux vos activités, ils seront heureux d’être avec vous.
    Il est possible de faire de l’activité physique en autonomie ou en association spécialisée, tant qu’un cadre sécuritaire est respecté.

    Rapprochez-vous des associations de votre quartier, de votre ville, pour rencontrer, échanger et participer à une activité que vous
    pratiquiez déjà ou que vous avez envie de découvrir.

    Vous pouvez vous renseigner auprès des Maisons Sport Santé proches de chez vous, vous serez accueilli par des personnes
    compétentes pour vous conseiller et vous accompagner en fonction de vos besoins !

    Pour une programmation optimale d’activité physique, des séances supervisées peuvent être proposées par un enseignant en
    activité physique adaptée (APA) ou par un kinésithérapeute : L'annuaire des Enseignant.e.s en APA | SFP-APA

    Texte écrit en collaboration avec Mathis Brusseau, enseignant en Activité Physique Adaptée et Christophe Dumas, kinésithérapeute (Careforyou, Maison sport santé, Issy les Moulineaux)

Pour aller plus loin 

Références