Nous pensons que le lait maternel est le meilleur aliment pour le nourrisson. Quand, l’équipe médicale, les mères et les familles s’accordent sur le fait que l'allaitement n'est pas possible pour des questions médicales ; les préparations infantiles destinées à des fins médicales spéciales et à utiliser sous contrôle médical apportent à l'enfant les nutriments essentiels. Nous nous engageons à commercialiser des substituts du lait maternel de façon responsable.

Ce site Internet apporte des informations sur la prise en charge de l'allergie aux protéines de lait de vache et sur les préparations infantiles destinées aux nourrissons. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que Nestlé Health Science vous communique ces informations.

Êtes-vous un professionnel de santé ou un parent?

 

Ce contenu n'est accessible qu'aux professionnels de santé.
Vous allez être dirigé vers votre espace.
Vous allez être dirigé vers votre espace.

Toux chronique

Toux chronique chez le nourrisson


La toux
est un réflexe naturel destiné à protéger les voies aériennes et à expulser les mucosités ayant pu se déposer dans le fond de la gorge, ou de petits morceaux de nourriture restés coincés dans les voies respiratoires du bébé. La toux est l'un des symptômes les plus courants de maladie chez les nourrissons et les enfants et, bien qu'elle puisse sembler inquiétante, elle est le plus souvent sans gravité.

La toux chronique est caractérisée par une toux quotidienne sur une durée de plus de trois à quatre semaines. La toux est peu fréquente chez les nourrissons de moins de trois mois, aussi, une toux persistante est souvent un signe qui doit vous amener à consulter votre médecin.

Pourquoi mon bébé a-t-il de la toux ?

Plusieurs facteurs peuvent être à l'origine de la toux chronique, parmi lesquels :
- une allergie alimentaire, telle que l'allergie aux protéines de lait de vache (APLV)
-
les maladies virales (telles que le rhume ou la grippe)
- le tabagisme passif, le reflux, ou des problèmes respiratoires (comme l'asthme ou la bronchite).

Mon enfant est-il allergique aux protéines de lait de vache ?

La toux chronique est un symptôme courant chez les nourrissons souffrant d'APLV. Presque 30% des bébés atteints d'APLV présentent ce symptôme.
Les bébés souffrant d'APLV montrent généralement plusieurs symptômes qui peuvent prendre différentes formes.
Si votre bébé souffre de toux chronique, il pourrait s'agir d'un symptôme d'APLV.

Peut-être avez-vous d'ailleurs remarqué d'autres symptômes (en dehors de la toux chronique) chez votre enfant.

Consultez notre check-list des symptômes, pour identifier facilement et rapidement les symptômes pouvant suggérer une APLV. Vous pourrez ensuite en faire part à votre médecin.

En cas de doute ou d'inquiétude concernant la santé de votre enfant, consultez impérativement un professionnel de santé aussi rapidement que possible.

Autres symptômes de l'allergie aux protéines de lait de vache

AVIS IMPORTANT : Le lait maternel est l'aliment idéal du nourrisson. Il est conseillé de poursuivre l'allaitement même lorsque le bébé souffre d'une allergie aux protéines de lait de vache. Cela nécessite généralement les conseils de diététiciens afin d'exclure complètement toutes les sources de protéines de lait de vache de l'alimentation de la mère. Si votre médecin décide d'utiliser une formule destinée aux nourrissons, il est important de suivre les instructions mentionnées sur l'étiquette du produit. L'eau non-bouillie, un biberon non-stérilisé, une dilution incorrecte du produit peuvent rendre les nourrissons et enfants en bas âge malades. Un stockage, une manipulation ou une préparation du produit inappropriés peuvent conduire à des effets néfastes sur leur santé. Les formules destinées à des fins médicales spéciales pour les nourrissons doivent être utilisées sous contrôle médical.